Electronx's Blog


Le peintre, graphiste et photographe belge Guy Peellaert est mort
19 novembre 2008, 11 h 42 min
Filed under: Culture | Mots-clefs: , , , , , ,

Le peintre, graphiste et photographe belge Guy Peellaert, qui avait notamment illustré les légendes du rock et du cinéma américain, est mort lundi, à Paris, à l’âge de 74 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris, mercredi 19 novembre, auprès de l’une de ses agents, Noémie Mainguet. Né le 6 avril 1934 à Bruxelles, il s’était fait connaître dans les années 1960 avec des bandes dessinées à l’esthétique psychédélique avant de se consacrer à la peinture.

Pochette du disque "Diamond Dogs" de Bowie.

D.R.

Formé aux Beaux-Arts de Bruxelles, Guy Peellaert, qui se qualifiait lui-même de « faiseur d’images », utilisait toutes les techniques, dessin, photo, peinture, dont il faisait une oeuvre mixte.

Formé aux Beaux-Arts de Bruxelles, Guy Peellaert, qui se qualifiait lui-même de « faiseur d’images », utilisait toutes les techniques, dessin, photo, peinture, dont il faisait une œuvre mixte. Il fut notamment l’auteur en 1972 d’une série de vingt-cinq tableaux intitulés Rock Dreams, et de nombreuses pochettes de disques pour les stars du rock, de David Bowie, Diamond dogs, aux Rolling Stones, It’s Only Rock’n’roll. Affichiste de renommée mondiale, il a également créé les affiches de films du cinéaste allemand Wim Wenders (Paris Texas, Les Ailes du désir), de Martin Scorsese (Taxi Driver) ou Robert Altman (Short Cuts).

Source : Le monde.fr

Publicités


Peinture – Jean-Michel Basquiat
18 novembre 2008, 9 h 26 min
Filed under: Culture | Mots-clefs: , , , , , ,

La toile sans titre de Jean-Michel Basquiat représentant un boxeur
La toile sans titre de Jean-Michel Basquiat représentant un boxeur


Une toile de Jean-Michel Basquiat s’est vendue à 13,5 millions de dollars lors d’une vente aux enchères chez Christie’s le 11 novembre à New York. Le vendeur de la toile peinte en 1982 « untitled (boxer) » [« sans titre (boxeur) »] est Lars Ulrich du groupe Metallica qui l’avait acquise en 1999 à Vienne. L’acheteur n’a pas été identifié.

La toile montre un champion de boxe poids lourds noirs, les bras en l’air, avec en arrière-plan des graffitis blancs. Inspiré par des champions comme Joe Louis, Sugar Ray Leonard et d’autres, Basquiat voulait rendre hommage aux champions qui triomphaient de l’adversité en trouvant leurs voies dans un monde hostile. Des champions qui lui ressemblaient en quelque sorte. Le prix de vente final a dépassé les estimations précédant les enchères qui le situaient aux alentours de 12 millions de dollars.

Le record actuel pour une toile de Jean-Michel Basquiat est de 14 millions de dollars pour une toile intitulée « Untitled » (« sans titre »), vendue par Sotheby’s en mai 2007. Né d’un père haïtien et d’une mère portoricaine, Jean-Michel Basquiat a traversé le monde de la peinture tel un météore.

A 22 ans, ses toiles étaient déjà exposées dans l’une des plus grandes galeries d’art de Manhattan. Le « picasso noir » mourut en effet à l’âge de 27 ans des suites d’une overdose, mais eut le temps de marquer de son génie le monde de l’art et en particulier le monde de la peinture.

Source : http://grioo.com