Electronx's Blog


Le crépuscule du dollar, par Robert Fisk
7 octobre 2009, 19 h 54 min
Filed under: économie, géostratégie, politique | Étiquettes: , , , ,

Le grand reporter Robert Fisk, correspondant de The Independent au Moyen Orient depuis de nombreuses années, fait état de réunions « secrètes » rassemblant les pays du Golfe, les BRIC, le Japon – mais aussi la France, selon lui – afin de définir un nouveau système de facturation pétrolière abandonnant le dollar comme monnaie de référence. Publié hier, cet article a provoqué une certaine nervosité sur les marchés des changes et de l’or, bien que de nombreuses informations reprises ici soient déjà du domaine public. Si la date limite prévue pour la mise en œuvre de cette nouvelle règle du jeu pétrolière est encore éloignée de neuf ans – autant dire une éternité pour les marchés spéculatifs – ces informations viennent cependant renforcer un sentiment général largement partagé. Le mouvement de dédollarisation, que tous les pays frappés par la crise financière « Made in USA » considèrent désormais comme une protection indispensable, est bel et bien engagé. Et les USA vont voir se déliter peu à peu l’ « exorbitant privilège » qui leur permettait de régler leurs déficits sans autre contrepartie que du papier vert.

Par Robert Fisk, The Independent, 6 octobre 2009

Les pays Arabes du Golfe Persique planifient – avec la Chine, la Russie, le Japon et la France – de mettre fin à la facturation du pétrole en dollars, et vont utiliser à la place un panier de monnaies, dont le yen japonais et le yuan chinois, l’euro, l’or et la nouvelle devise commune que doivent adopter les nations appartenant au Conseil de Coopération du Golfe, incluant l’Arabie Saoudite, Abu Dhabi, le Koweït et le Qatar. C’est là un tournant majeur sur le plan financier pour le Moyen Orient.

Des réunions secrètes ont déjà eu lieu, auxquelles participaient les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales de Russie, de Chine, du Japon et du Brésil, afin d’élaborer ce projet qui aura pour conséquence que le cours du pétrole ne sera plus exprimé en dollars.

Ces plans, confirmés à The Independent par des sources des milieux bancaires du Golfe et de Hong Kong, pourraient expliquer la hausse soudaine du cours de l’or, mais ils annoncent également une transformation en profondeur sur le marché du dollar dans les neuf ans à venir.

Les Américains, qui savent que des réunions ont eu lieu – bien qu’ils n’aient pas encore appris les détails – vont sûrement lutter contre ces manoeuvres internationales auxquelles participent des alliés jusque-là fidèles comme le Japon et les pays Arabes du Golfe. Parallèlement à ces rencontres, Sun Bigan, l’ancien envoyé spécial chinois au Moyen-Orient, a mis en garde contre le risque d’aggraver les différends entre la Chine et les Etats-Unis dans leur Lire la suite



Les Etats-Unis face au traumatisme de la fin de l’Empire

Quand le fiasco irakien sème le doute

Malgré l’opposition d’une bonne partie de son opinion publique, le président George W. Bush a annoncé la poursuite de l’engagement militaire en Irak. Et, malgré – ou à cause – des difficultés croissantes sur le terrain, les Etats-Unis pourraient être tentés par la fuite en avant et par une escalade contre l’Iran. Pourtant, l’enlisement de leur armée confirme les limites de leur puissance. Certains évoquent même un déclin qui pourrait être marqué par des soubresauts similaires à ceux de la fin de l’Empire britannique.

Par Philip S. Golub

Un désastre ! Au sein des cercles de pouvoir américains, les conséquences de l’invasion et de l’occupation de l’Irak ont provoqué une crise plus profonde encore que celle qu’avait entraînée la défaite au Vietnam il y a trente ans. Comble de l’ironie, cette crise affecte la coalition d’ultranationalistes et de néoconservateurs qui s’est formée dans les années 1970 précisément pour tenter d’en finir avec le « syndrome du Vietnam », restaurer la puissance américaine et faire revivre la « volonté de victoire » des Etats-Unis.

Si l’on n’a pas assisté à une contestation de masse soutenue, comme ce fut le cas pendant la guerre du Vietnam, c’est en raison, sans doute, de l’existence d’une armée composée de volontaires issus Lire la suite