Electronx's Blog


Titanic
21 novembre 2008, 12 h 55 min
Filed under: économie, Infos | Étiquettes: , , ,

Ce texte est un « article presslib’ » (*)

Un ami, un professionnel de l’information m’écrit :

Paul,

Mon daemon, celui qui m’avait suggéré de t’écrire avant la semaine sanglante des bourses, précédant les mesures d’urgences du G7 et de l’Europe, me titille à nouveau.

Il me dit que ça va craquer sans tarder, Paul, et à une échelle qui dépasse nos imaginations.

Cette crise est – encore – une chance, dans la mesure, comme je te le disais l’autre jour, où elle anticipe d’autre tensions plus sévères. Mais si elle dérape, les diables vont sortir de leur boîte.

Il est encore fécond…

Cet avertissement, devenu formule creuse, à force de ressassement convenu, s’adresse à nous aujourd’hui. Nous en sommes à un cheveu.

Il ne m’écrit pas par hasard : nous sommes en général sur la même longueur d’ondes, il sait que nous partageons les mêmes sentiments au même moment.

En deux jours, la bourse de New York a perdu 10,36 % de sa valeur. L’action de Citigroup a perdu elle 43,66 %. Citigroup : « Too big to fall, To big to fail ». Ah oui ! beaucoup trop grosse pour qu’on la laisse tomber ! Mais qu’est-ce que vous proposez ? L’administration Bush, elle, jette l’éponge, et la nouvelle administration, c’est pour l’année prochaine : après les fêtes – si l’on peut dire ! Ne parlons pas des constructeurs automobiles General Motors, Ford et Chrysler dont le plan de sauvetage languit et a été remis au mois prochain par les démocrates qui demandent à leurs patrons ce qu’ils feraient de l’argent si on le leur donnait : chat échaudé craint l’eau froide, depuis qu’on a pu constater comment Mr. Paulson s’est soudain retrouvé à court d’idées après avoir sauvé non pas les banques mais les banquiers.

A propos de mon récent passage à France Culture vous avez eu la gentillesse de me comparer à celui qui explique aux passagers de première classe virevoltant dans la salle de bal que si, si, le bateau coule. En fait j’aurais dû me joindre au chœur et confirmer qu’effectivement tout s’arrange. Qu’on rie un peu !

(*) Un « article presslib’ » est libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Paul Jorion est un « journaliste presslib’ » qui vit exclusivement de ses droits d’auteurs et de vos contributions. Il pourra continuer d’écrire comme il le fait aujourd’hui tant que vous l’y aiderez. Votre soutien peut s’exprimer ici.

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s